De 0 à 100 en 7.3 secondes

Club Super 5 GT Turbo

GTranslate

frendeitptes

Le Club

Vous trouverez ici 

Présentation du Club

Adhérer Au Club

Vous pouvez adhérer au club ou renouveler votre adhésion en ligne ou en version papier. 

Cliquer sur  Adhérer 

Le Alain Oreille est probablement le GTT le plus connu et le plus recherché des amateurs, du fait de sa rareté relative (c'est une série limitée) et de son look.

Pourquoi un GTT "Alain Oreille" ?

Alain Oreille était engagé en championnat de France des rallyes en 1989, au volant d'une GT turbo groupe N (couleur Diac). Les très bons résultats du pilote l'ont amené à participer également à certaines des épreuves du championnat du monde des rallyes. Malgré une puissance relativement faible, le très bon comportement de l'auto permit à Alain Oreille de l'exploiter pleinement. C'est ainsi que le GT turbo fut la première et la seule à ce jour Groupe N à avoir remporté un rallye du championnat du monde au scratch, il s'agissait du rallye de Côte d'Ivoire, en 1989. Avec la victoire en Groupe N à Monté Carlo et à San Remo, Alain Oreille a été vainqueur de la Coupe FIA des pilotes des voitures de production !

L'année suivante fut un peu moins fructueuse, mais l'équipage Oreille / Roissard (Gilles Thimonier était le copilote pour l'année 1989) a été particulièrement régulier tout au long de la saison. Pour la deuxième fois, Alain Oreille remporte la Coupe FIA des pilotes des voitures de production. C'est donc pour promouvoir cette petite sportive qui fait parler d'elle et de son champion de pilote que la Régie Renault décide de produire en série limitée environ 2000 exemplaires de GT turbo "Alain Oreille", en 1989 et 1990. Notons que cette version de la Super 5 GT turbo a été commercialisée à l'étranger sous l'appellation "Raider".
Qu'est ce qu'un GTT "Alain Oreille" ?

Pour couper court à des rumeurs ancestrales, le Alain Oreille n'est pas un phase 3 à proprement parler, même s'il arrive qu'on le surnomme ainsi. Il y a d'ailleurs eu des GTT phase 2 produits après celui-ci. Le Alain Oreille n'est pas plus puissant non plus, il n'y a pas de GTT de 125cv ou 135cv. Comme tous les GTT phase 2, le Oreille développe en théorie 120cv. Qu'a t'il donc de particulier ??? L'équipement !!! Cela commence par la couleur de la carrosserie : Bleu Sport 449, teinte exclusivement disponible sur le Alain Oreille, et qui s'est étendue jusqu'à la partie centrale des jantes. Au niveau de la carrosserie également, on peut remarquer que celui-ci n'a pas d'autocollants latéraux, mais un petit macaron sur le montant de la portière. Il est donc au final très sobre extérieurement.

Ouvrons maintenant la porte et installons nous. L'intérieur là aussi est identique à celui du phase 2, mais une fois encore plus sobre. Moquette noire, pas de liseret rouge sur les vides poches et surtout, la principale différence, les triangles de la sellerie sont bleus et non plus rouges. La Alain Oreille possède également tous les équipements du GTT de série, hormis l'ordinateur de bord : vitres électriques, condamnation centralisée à télécommande, autoradio cassette avec 4 hauts parleurs. C'est également la première GT turbo à inaugurer la lumière dans le coffre et dans la boîte à gants, que l'on retrouve par la suite sur les autres GTT. Du fait de sa rareté relative et de son look très apprécié, la Alain Oreille peut ainsi se targuer d'avoir une côte très légèrement supérieure à celle des autres GT turbo

 

Contactez-nous